20160910 – News : Star Wars Rogue One : Jyn Erso, Dark Vador et les Deathtroopers sur de nouveaux artworks ! | melty

De superbes artworks de Star Wars : Rogue One viennent d’être dévoilés. Jyn Erso est à l’honneur évidemment, mais Dark Vador et les Deathtroopers ne sont pas non plus en reste !

Ah, qu’il est bon d’être un fan de Star Wars en ce moment ! Après un Épisode VII qui a su ravir la grande majorité des fans par son mélange de tradition et de nouveauté, voilà qu’un autre film va venir étoffer l’univers – déjà bien vaste – de notre licence préférée. Star Wars : Rogue One ne suit peut-être pas les pas de la famille Skywalker mais il aligne quand même une belle brochette de personnages et fait même la part belle à quelques vieilles connaissances. Honnêtement, qui n’a pas hâte d’entendre à nouveau le souffle heurté de Dark Vador ou de voir Mon Mothma prendre les choses en mains et commander son armée rebelle ? Star Wars : Rogue One, que certains voient comme le film le plus intense de la franchise, a tout pour être très différents des autres épisodes tout en véhiculant la même atmosphère et plus ou moins les mêmes thèmes. Comme les studios savent que nous sommes impatients de faire enfin plus ample connaissance avec Jyn Erso et ses compagnons, ils ont dévoilé quelques nouveaux artworks pour apaiser notre faim et notre curiosité de fans insatiables.

Source : Star Wars Rogue One : Jyn Erso, Dark Vador et les Deathtroopers sur de nouveaux artworks ! | melty

20160708 – News / Les « death troopers », de nouveaux soldats impériaux dans « Star Wars : Rogue One »

CINÉMA – « Star Wars : Rogue One » se précise. Contre qui Jyn Erso, incarnée par Felicity Jones, va-t-elle devoir se battre pour sauver la rébellion et voler les

disney animated GIF

va-t-elle devoir se battre pour sauver la rébellion et voler les plans de l’étoile Noire ? Disney et Star Wars ont dévoilé mardi 5 juillet sur Facebook des images de nouveaux ennemis, absents des autres épisodes de la franchise: les Death Troopers.

Vêtus d’une armure noire, ils ont l’air bien plus redoutables que les habituels Stormtroopers habillés de blanc. Pour témoigner de cette supériorité, Disney n’a pas hésité à réduire le soldat originel à une petite marionnette que le Death Trooper tient dans sa main (voir les photos ci-dessous).

Véritables soldats impériaux, les nouveaux ennemis de la Résistance ressemblent davantage au grand Dark Vador, prêts à semer la terreur dans une galaxie en guerre. Un aperçu avait déjà été dévoilé dans le premier trailer du film dont la sortie est programmée pour décembre 2016.

Des ennemis dont les détails restent encore flous

Le mystère reste encore entier sur d’autres catégories de Troopers. C’est le cas des Shore Troopers, évoqués par le réalisateur Gareth Edwards mais qui n’apparaissent pas dans le premier trailer de « Star Wars : Rogue One ». Mystère aussi sur les Stormtroopers en char, dont de premières images ont toutefois été dévoilées

stormtroopers

Source : Les « death troopers », de nouveaux soldats impériaux dans « Star Wars : Rogue One »

20160627 – News / « Star Wars » : Gareth Edwards s’explique sur les reshoots de « Rogue One » – metronews

PRÉCISIONS – « Rogue One » se dévoile peu à peu dans les colonnes du magazine « Entertainment Weekly ». Et après la confirmation de la présence de Dark Vador dans ce spin-off, Gareth Edwards, le réalisateur, se confie sur les scènes retournées qui inquiètent les fans de la saga.

Et si Rogue One n’était pas à la hauteur ? Ce sont des doutes qui traversent l’esprit des fans de la saga, mais également celui du studio Disney. Depuis la demande de ce dernier de retourner des scènes après avoir vu une première version du film, des rumeurs ont couru sur une volonté du studio d’avoir un film au ton plus léger et qui collerait un peu plus au Réveil de la Force, au grand dam de certains. Aujourd’hui,Entertainment Weekly dévoile quelques détails sur ces fameux « reshoots ».

Le magazine américain a rencontré Gareth Edwards, réalisateur de ce premier spin-off de la saga Star Wars. Ce dernier a tenu à rassurer les fans : « c’était prévu dès le départ. On a toujours su qu’on aillait reprendre le tournage pour refaire des choses. Nous ne savions tout simplement pas ce qu’on allait pouvoir refaire avant d’avoir vu un premier montage ». Il ajoute ensuite qu’il s’agit « que de simples petits détails, qui seront ajoutés aux séquences existantes ».

Un ton bien sombre

Mais si ces reshoots ont tant fait parler, selon lui, c’est surtout à cause du temps qu’ils prennent : « on doit réussir à jongler entre les agendas de tous les acteurs et actrices, qui tournent d’autres films à travers le monde. Logistiquement c’est un cauchemar » confie-t-il. Selon Entertainment Weekly, le tournage devrait prendre fin en août, et la musique et effets spéciaux seront ajoutés en septembre.

De son côté, Kathleen Kennedy, présidente de Lucasfilm et productrice de Rogue One, tient à assurer que le ton du film ne sera pas altéré : « l’histoire ne change pas, et pour rassurer les fans, je tiens à dire que le film qui sortira sur les écrans et celui que nous avons toujours voulu ». « Le ton sera sombre », confirme Edwards. « Et le studio a toujours été derrière nous pour ça. » Alors, convaincu(e)s ?

Source : « Star Wars » : Gareth Edwards s’explique sur les reshoots de « Rogue One » – metronews

20160624 – Star Wars Rogue One : tout ce qu’il faut savoir sur les personnages – Le Point

 

 

On connaît l’identité, la personnalité et les liens des héros ou méchants du spin off, joués par Felicity Jones, Forest Whitaker, Mads Mikkelsen, entre autres.

PAR  Publié le 23/06/2016 à 17:53 | Le Point.fr

Il n’y a pas que Dark Vador dans Star Wars Rogue One. À côté du seigneur Sith, dont le retour dans la franchise a été confirmé en fanfare, Jyn Erso et sa bande de rebelles sont encore inconnus du grand public (malgré les quelques fuites venues éclaircir leurs rôles). À moins de six mois de la sortie du spin off de Star Wars, Disney et le magazine Entertainment Weekly ont décidé qu’il était temps de présenter officiellement tout ce petit monde. Cinq rebelles, un droide, un papa qui en sait trop, un méchant lèche-bottes, et un vétéran extrémiste incarné par Forest Whitaker. Voilà les héros de Rogue One.

  • Jyn Erso (Felicity Jones), Jeanne d’Arc

Jyn Erso © Lucasfilm

Combattante de l’Alliance rebelle, Jyn Erso a été livrée à elle-même dès l’âge de quinze ans. Elle sait se battre, et elle connaît les moindres recoins de la galaxie mieux que quiconque. Un savoir dont l’Alliance rebelle a désespérément besoin. « Elle a un passé mouvementé », explique la productrice Kathleen Kennedy. « Elle a été prisonnière [de la Rebellion] et a l’opportunité de se rendre utile. En se rendant utile, elle pourra peut-être purger sa peine… C’est une vraie survivante. Elle devient une sorte de Jeanne d’Arc dans l’histoire. » Rien que ça. Dans le film, l’héroïne est aussi la fille de Galen Erso (Mads Mikkelsen), un scientifique dont le savoir est convoité par l’Empire.

  • Capitaine Cassian Andor (Diego Luna), le fin stratège

Cassian Andor © Lucasfilm

Andor est un officier de renseignement de l’Alliance rebelle à cheval sur le règlement. On fait appel à lui pour apaiser la lunatique et fougueuse Jyn Erso. Il est dévoué, droit, et très pragmatique. C’est aussi un fier combattant dont l’expérience pourra être utile. « Il partage tout ce qu’il sait : sur le fait de combattre quotidiennement, d’arriver à résister à l’Empire efficacement et intelligemment », précise Kiri Hart, coproductrice du film. « Ce n’est pas facile ». Le fin stratège jouera un rôle de premier plan dans le vol des plans de l’Étoile noire.

  • Chirrut Imwen (Donnie Yen), le moine guerrier

Chirrut Imwen © Lucasfilm

Cet homme-là n’est pas un Jedi, mais il admire leur art ancestral. Aveugle, il use de sa spiritualité pour se dépasser, et devient un formidable guerrier. “Chirrut tombe dans la catégorie du moine guerrier », explique Kathleen Kennedy. « Il croit encore tout ce en quoi les Jedi avaient foi », même si Yoda et Mace Windu ne sont plus là pour protéger la galaxie. « Cette idée que des êtres magiques vont débarquer pour nous sauver commence à disparaître. Il est normal que des gens comme lui prennent position, et tentent d’empêcher les forces obscures de dominer le monde », assure le réalisateur Gareth Edwards.

  • Baze Malbus (Jiang Wen), le fou de la gâchette

Baze Malbus © Lucasfilm

Lourdement armé, Baze préfère le bon vieux blaster aux anciennes armes. Il est décidé à protéger son ami Chirrut à n’importe quel prix. « Il comprend que Chirrut soit tant versé dans la spiritualité, mais il n’est pas vraiment pour », explique Kathleen Kennedy. Baze tolère cette histoire de Force car « c’est ce en quoi son ami croit profondément ». Le magazine décrit leur relation comme celle de Don Quichotte et Sancho Panza. Jamais l’un sans l’autre.

  • Bodhi Rook (Riz Ahmed), l’as du pilotage

Bodhi Rook © Lucasfilm

Bodhi est le Poe Damron de Rogue One. C’est une tête brûlée, mais on lui pardonne tout grâce à ses talents de pilote. « Il fait beaucoup de transports de marchandises, c’est l’une de ses principales responsabilités », décrit la productrice. « Il a tendance à être un peu nerveux, un peu instable. Mais tout le monde se fie à ses compétences techniques ».

  • K-2SO (Alan Tudyk), un Chewbacca dans un corps de droide

K2SO © Lucasfilm

Cet imposant droide de sécurité est, de l’aveu du réalisateur, « tout le contraire d’un C-3PO ». Il est fort, sûr de lui, n’est pas spécialement le meilleur ami des humains. « Kaytoo a un peu la personnalité de Chewbacca dans un corps de droide. Il se fiche absolument de ce que vous pouvez penser. Il ne se prive pas de dire ce qu’il pense, et n’hésite pas avant de faire quelque chose. Il dit ou fait ce qui lui semble juste. » Tout comme Jyn Erso, il est en quête de rédemption. Pour quelle faute ? Mystère.

  • Galen Erso (Mads Mikkelsen), le sage savant

Galen Erso © Lucasfilm

Le magazine compare le père de Jyn, qui vit loin de sa fille, à une version galactique d’Oppenheimer, le père de la bombe atomique. Il possède un grand savoir qui, entre de mauvaises mains, pourrait se révéler apocalyptique. Dans le film, ses compétences sont convoitées à la fois par l’Empire et la Rébellion. « Il en sait beaucoup sur les petits détails de l’univers », explique Kiri Hart. Où s’est caché Galen ? Comment Jyn s’est retrouvée toute seule pendant des années ? On saura tout de la famille Erso.

  • Le Directeur Orson Krennic (Ben Mendelsohn), le pulvérisateur de rebelles

Directeur Krennic © Lucasfilm

Du côté adverse, Orson Krennic est un apparatchik de l’Empire plein d’ambition. Il a l’intention d’utiliser son escadron de Deathtroopers pour pulvériser le soulèvement des Rebelles, et entrer dans les bonnes grâces de l’Empereur, tout en évitant la colère du terrible Dark Vador. “Le méchant est beaucoup plus terrifiant quand il fait preuve d’astuce, et quand il est efficace », explique le scénariste John Knoll. « Il y a une vraie intrigue de cour dans l’Empire, avec des gens qui conspirent pour monter en grade, et se mettent des bâtons dans les roues. On ne voit pas beaucoup de loyauté de ce côté-là. »

  • Saw Gerrera (Forest Whitaker), l’extrémiste

Saw Gerrera © Lucasfilm

Les fans de la saga intergalactique reconnaîtront peut-être ce personnage tiré de la saison 5 de la série animée Clone Wars. C’est un guerrier rebelle tellement extrême, que même ses camarades le redoutent. Il vient de la planète Onderon, où il a mené une guérilla contre l’armée droide des Séparatistes, qui voulait alors conquérir le monde. Avec sa sœur, Steela, il combattait aux côtés de Dark Vador quand le bougre n’était encore qu’un jeune Jedi. « Voyez-le comme un vétéran cabossé qui dirige une bande de rebelles extrémistes », déclare la présidente de Lucasfilm. « Il est en marge de l’Alliance rebelle. Même si cette dernière est un peu préoccupée par ses actions ». « Il fait ses trucs de son côté. » Vu comment est dépeint le personnage, on se doutait qu’il n’allait pas laisser ses camarades faire tout le boulot à sa place.

Source : Star Wars Rogue One : tout ce qu’il faut savoir sur les personnages – Le Point

20160429 – News / Star Wars : Mads Mikkelsen gaffe en parlant de son personnage dans « Rogue One » – metronews

« Je ne dois absolument rien dire ». Mads Mikkelsen le savait, pourtant, qu’aucune information ne devait fuiter au sujet de son personnage dans Star Wars : Rogue One, le spin-off qui sortira en décembre 2016. « Enfin si, je pourrais, mais je devrais ensuite vous tuer, vous et toute l’audience. » a-t-il confié, l’air mi-strict, mi-amusé, à la journaliste qui l’interviewait sur la chaîne anglais Sky News hier.

Un personnage en lien avec Jyn Erso, au centre de l’histoire

Loupé. Après que son interlocutrice l’ait supplié de lui en dire un peu plus, Mads Mikkelsen a d’abord expliqué qu’il était, au départ, « un peu effrayé » que l’on fasse appel à lui pour la saga Star Wars. « Je ne savais pas si j’allais porter un costume de stormtrooper ou non. Je ne savais pas si ça m’irait. J’ai lu le script, il était très beau. » Il évoque ensuite l’un des personnages principaux de ce spin-off, Jyn Erso : « Felicity Jones joue une jeune femme charmante et forte. Je joue son…père et Oh ! J’en ai trop dit. Je suis désolé. »

A LIRE AUSSI >> Dark Vador va-t-il apparaître dans « Rogue One » ? 

En janvier dernier, le site Making Star Wars avait déjà lancé quelques rumeurs au sujet du personnage joué par l’acteur danois : « Mads Mikkelsen (dont le nom dans le film semble être Galen) est en quelque sort la clé du film. C’est un scientifique qui prend en charge le projet géonosien de l’Etoile de la Mort. Il a comblé plusieurs failles que l’Empire ne parvenait pas à réparer et est comme un personnage vénéré dans l’Empire grâce à ses contributions. (…) La culpabilité que “Galen” a ressentie à cause de ces contributions est devenue trop forte et il s’enfuit, essayant d’arranger les choses. Pour cela, il demande l’aide de sa fille unique. »

On en sait donc un bon peu sur son rôle dans Rogue One. Heureusement pour Mikkelsen, le public ne sait toujours pas qui il incarnera dans Doctor Strange (sortie octobre 2016).

Source : Star Wars : Mads Mikkelsen gaffe en parlant de son personnage dans « Rogue One » – metronews

%d blogueurs aiment cette page :